"Peindre avec les couleurs et les mots : une expérience chromatique, sociale, poétique". Conférence Les Arcades, Issy-Les-Moulineaux. 15 février 2018 - 19h30

"... au cours de mes recherches, je rencontrais dans les textes, ces termes de couleur, modernes ou vieillis, parfois oubliés, dont il était difficile de retrouver la nuance exprimée, ceux-ci étant souvent passés sous silence dans les dictionnaires, ou définis de manière très insuffisante. Le thème de la couleur a été longtemps le grand absent des dictionnaires ! Dans ces années 70-80, nombreux étaient les linguistes qui considéraient que la couleur n’était pas « définissable ». J’en veux pour preuve le fait qu’aucun dictionnaire de langue ne s’était attaché au lexique chromatique, et les difficultés que j’ai rencontrées à faire reconnaître ce projet. Réalisable, et essentiel !

Il fallait relever le défi, combler une lacune de la lexicographie, rassembler et définir dans un dictionnaire ce lexique particulier : mots et locutions désignant teintes et nuances, mais aussi expressions colorées qui se rencontrent sans cesse dans le langage (broyer du noir, voir des anges violets, voir la vie en rose, voter vert, numéro vert, ou azur, bibliothèque rose, petite robe noire, dérouler le tapis rouge, en rester bleu, discourir dans le bleu…). Définir quant à la valeur descriptive (quelle est la nuance exprimée ?) mais aussi symbolique (quelle est la/les « valeur(s) » de la couleur, ses usages, ses connotations, ses sens figurés), souligner les emplois, les connotations. Par rapport au TLF qui couvrait le 19e et 20e siècles, j’ai souhaité faire la synthèse du lexique chromatique du français du XXe siècle (et de la période contemporaine, le premier volume et la première édition du dictionnaire Le Bleu a été publié en 1998)..."

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2017 designed by Laurence Pauliac

et Annie Mollard-Desfour.