"Mots noirs : une 'obscure clarté' "

Annie Mollard-Desfour. Conférence à l'Académie de la Couleur, Journée "Noir lumineux" 13 mai 2022. Bordeaux Médiathèque Mériadeck


Synopsis

"Au fil des mots et des textes, le noir se révèle être une véritable figure de l’oxymore, une « couleur » contradictoire et paradoxale, à la fois ombre et lumière, tradition et modernité, classicisme et provocation. La langue souligne les aspects négatifs du noir, longtemps véhiculés dans les usages et le langage, mais aussi ses aspects positifs, « cette lumière secrète venue du noir » évoquée par Pierre Soulages dans la préface du dictionnaire LE NOIR . XXe-XXIe s. (2005, 2010, CNRS Editions)."


« Nous pensions bien qu’à nos lecteurs et à nous-mêmes, “le noir irait si bien”. Le mot lui-même commence comme une négation, alors que la couleur qu’il exprime les assemble toutes, les exhausse, les illumine. Le noir, ferment dialectique : sans lui, que serait le blanc ? [...] Noir comme la nuit, le film, la bête, le trou, la musique, le raisin, l’œil, le tableau, l’humour, le marché, le blé, la marée, le chocolat, le blouson, le cafard, l’olive et tant d’autres référents. Noir, expression de vie autant que de mort. Splendeur du noir. »

(Senso, « Noir c’est noir », 17, déc.-janv. 2005,

Éditorial, p. 3, O. Barrot & T. Taittinger).