"La couleur garde-t-elle son secret ?" Préface - Couleurs / Cores

Annie Mollard-Desfour - Préface à SEGILA, n° 47-Couleurs / Cores, printemps-été 2011



« De toutes les qualités, la couleur est celle dont il est le plus difficile de parler »

(Aristote).


« Et vous, là-bas, avez-vous fini de parler de couleurs ?

de ces couleurs dont pas plus que des goûts on dit qu'il ne faut discuter.»

(Paul Claudel., Conversations dans le Loir-et-Cher, 1935).


« Des goûts et des couleurs, il ne faut discuter... » si l'on en croit le vieil adage. Il est vrai que la couleur semble nous échapper et que parler de couleurs est une inévitable occasion de malentendus. Car la couleur est un phénomène particulièrement complexe, à la fois physique, physiologique, psychologique et culturel. Lumière ou matière, sensation, perception, mais aussi dénomination, code social et symbolique. Elle constitue un ensemble de signes élaborés par les hommes ; elle classe, catégorise, et a donné naissance à des symboles variés, particuliers à certaines cultures ou universels, permanents ou éphémères.

Nature multiple – insaisissable ? - de la couleur dont il n’est pas aisé de percer le secret auquel elle est étroitement associée, secret inscrit dans le mot : couleur, du latin color, se rattache au groupe de celare, « cacher, celer, garder secret », selon l’idée ancienne que la couleur recouvre et cache la réalité des choses...

Ce numéro de Sigila, dans une démarche pluridisciplinaire, explore de multiples facettes de la couleur, de la vision et la perception, aux modes de fabrication, aux arts, à la peinture, aux vêtements et accessoires comme signe de reconnaissance, à la peau et au racisme… Et à la littérature, aux mots pour dire la couleur. Autant d’aspects divers pour tenter d’en percer les mystères.

[...]."

Annie Mollard-Desfour, préface à Couleurs / Cores



SIGILA, n° 47: "Couleurs-Cores" - fabula.org

© 2017 designed by Laurence Pauliac

et Annie Mollard-Desfour.